Développement de projets touristiques et de pleine nature

Positionner et structurer un centre d'accueil Parapente Handicap, séjours sportifs et pleine nature - Val d'Azun - Hautes-Pyrénées (65)

L’Agence des Pyrénées accompagne les membres fondateurs de l’association  “Liberté Condition’Ailes” dans la création d’une structure d’accueil adaptée aux personnes en situation de handicap (PSH) et/ou à mobilité réduite (PMR) d’une capacité de 15 places (8 chambres avec salles de bain adaptées), une cuisine collective et une pièce de vie commune (salle à manger/salon/salle de conférence), complétés par un local technique pour le stockage du matériel de vol.

Les fondateurs, passionnés de parapente et ayant pour la plupart le brevet de pilote, sont partis du double constat qu’il existait, non seulement, une forte pénurie en matière d’offres de stages adaptées organisées, mais aussi que les Pyrénées disposaient d’un fort potentiel à développer. C’est pourquoi, ils ont décidé de créer un club école de parapente spécialisé dans la formation de publics mixtes handi/valide et d’assurer ainsi la continuité des actions handi menées depuis 10 ans par le Comité Départemental de Vol Libre 65 (piste et activité de parapente sur la commune d’Aucun depuis 20 ans).

La compétence principale de l’association est l’organisation de stages, initiation et progression à l’autonomie pour des personnes handicapées, ainsi que pour des personnes valides, avec un hébergement accessible, le transport en minibus et le matériels adaptés, le tout dans un souci permanent de favoriser « la mixité sociale » par les rencontres et les échanges avec les personnes valides. En répondant à des besoins de plus en plus émergents, qui ne seraient pas satisfaits ou alors partiellement sans une association comme Liberté Condition’Ailes, la structure revendique une offre d’utilité sociale.

Cette nouvelle structure, (offre de formation unique sur le Val d’Azun, sur les Hautes-Pyrénées et sur le sud-ouest) pallierait au manque de disponibilité et à la faible capacité d’hébergement sur le territoire (les structures existantes disposent d’une ou deux chambres adaptées). Elle sera disponible pour les écoles et clubs de parapente locaux ou nationaux, mais pas seulement, car elle pourra également cibler les activités de pleine nature comme la randonnée, l’escalade, le canyoning, le ski, le VTT, le cyclisme et le cyclotourisme. Des activités complémentaires pourront être envisagées, comme l’accueil d’organisateurs de séjour de vacances adaptées, de curistes, de seniors etc.

Cet accompagnement permettra donc à l’association de positionner et structurer son projet sur un modèle économique viable (aide à la décision pour l’association, recherche de portage et de financements pour la construction du futur centre), de construire une offre unique sur le Val d’Azun (prestations /formations parapente pour publics valides et non valides et de créer 3